Mécène et Loire

Jérémie Lenoir : « la Bourse Mécène et Loire, un tremplin inespéré dans mon parcours artistique »

18 décembre 2013

Mécène et Loire a récemment lancé une Bourse d’un montant de 20.000 euros à destination des jeunes artistes. L’occasion de revenir sur le parcours de Jérémie Lenoir, le photographe qui, en 2010 s’était vu attribué la première bourse, d’un montant de 45.000 euros, décernée par la Fondation, pour un projet intitulé « Entre Loire et Océane ».

Jérémie Lenoir, qu’a représentée l’obtention de la Bourse Mécène et Loire dans votre parcours d’artiste ?

L’obtention de la Bourse Mécène et Loire en 2010 a été un tremplin inespéré dans mon parcours artistique, et ce à plus d’un titre. Le prix m’a tout d’abord permis de me focaliser pendant 2 ans sur un projet personnel qui s’inscrivait parfaitement dans la continuité de mes précédents travaux. Ce fut vraiment une chance unique de pouvoir explorer mon sujet de recherche sur le paysage vernaculaire, mais aussi d’émanciper ma pratique technique et mon approche conceptuelle. Dans un second temps, le budget alloué par la Bourse m’a permis d’envisager pour la première fois la création d’installations monumentales et ainsi d’étendre les pistes de lecture de mon travail à travers des dispositifs de mise en espace. Cela a changé définitivement et sur de nombreux plans ma façon d’aborder mes projets.

Comment se sont déroulés la collaboration et les échanges avec les membres de la Fondation ?

C’est très agréable de travailler avec des personnes qui vous ont choisi et qui sont passionnées par l’évolution de votre projet. Mais à dire vrai, notre collaboration s’est étendue bien au-delà de ce que j’aurais pu initialement imaginer. Grâce à l’enthousiasme de tous les mécènes et des équipes de la CCI de Maine-et-Loire face aux propositions que le scénographe Olivier Desportes et moi-même apportions, un degré supplémentaire a rapidement été franchi dans leur implication. Nous réfléchissions régulièrement ensemble aux solutions techniques des installations, nous trouvions des moyens administratifs et logistiques, nous avons même recouru au mécénat de compétences. Il y avait un vrai plaisir dans ces partages et une volonté commune très motivante à réussir les expositions.

Quelle est aujourd’hui votre actualité ?

Après l’obtention de cette Bourse, une monographie des photographies a été éditée chez Filigranes. J’ai ensuite été lauréat en 2012 du 18ème prix de l’AME et en 2013 d’une bourse de la ville d’Orléans. C’est donc beaucoup grâce à cette expérience que j’ai aujourd’hui la chance de pouvoir poursuivre mon travail sur le paysage et sur la création d’installations. Mais le projet « Entre Loire et Océane » a lui aussi continué de vivre : il a été récompensé par le Prix du Livre Chapitre Nature au Blanc, a été exposé en Angleterre, en Belgique, à Dubaï et de nombreuses fois en France. Plusieurs années après, on me demande encore régulièrement les images réalisées autour d’Angers, récemment à la Loire Valley galerie de Saumur et peut être prochainement en région nantaise.

 

 

Actualités - Fondation Mécène & Loire

vulputate, ipsum efficitur. id, eget porta. diam eleifend Praesent adipiscing